Formation participative sur l’égalité des genres dans les médias

La COPEAM est en train de développer une nouvelle activité de formation en collaboration avec le Centre Nord-Sud et financée par le Conseil de l'Europe, dans le but d’aborder le sujet des stéréotypes sexistes et de l'égalité des genres dans les médias en Europe et dans les pays sud-méditerranéens.

En considération du contexte sanitaire mondial actuel, qui limite les déplacements et les voyages internationaux, la formation sera structurée comme suit:

  • un module en ligne impliquant 30 journalistes, étudiants et organisations de la société civile ;
  • un atelier en présence de 3 jours organisé dans le cadre du MedUni à Tunis et impliquant 10 journalistes sélectionnés parmi les participants à la formation en ligne.

Le module de formation à distance sera conçu et organisé autour des ressources d'apprentissage en ligne produites dans le cadre du projet européen AGEMI et portant sur les différents aspects de la relation genres-médias-égalité. Un programme pédagogique et une méthodologie spécifiques seront adaptés au groupe cible et trois mentors / animateurs accompagneront les bénéficiaires dans l'utilisation de ces outils.

Une session introductive est envisagée en synergie avec le réseau UniTWIN de l'UNESCO sur « Genre Médias et ICT » : dans ce contexte, un nombre de ressources numériques internationales disponibles seront présentées en détail et discutées avec les participants afin de valoriser leur potentiel d'utilisation dans les pratiques journalistiques ainsi que dans la recherche et le plaidoyer.

Un groupe de 10 journalistes sélectionnés participera à l'atelier de 3 jours à Hammamet, dans le cadre de l'événement MedUni 2021 du Centre Nord / Sud. Au cours de cette session, les participants seront initiés aux techniques de la production cross-média et aux formes de smart-journalisme. Deux experts des médias accompagneront les bénéficiaires lors d’un parcours  théorique et pratique, pour les conduire à la production d’actualités à partir des sujets déjà développés et écrits avant leur sélection.

Pour finaliser les produits multimédias, de retour dans leurs pays d'origine, les bénéficiaires travailleront de manière autonome, en respectant les critères de production, les règles éditoriales et les recommandations apprises et partagées lors de l'atelier.