La valeur des magazines radio de la COPEAM : interview à Pierre Mari, producteur exécutif

  • Le plus difficile n’est pas de naître, mais de durer.

    Mediterradio et Kantara en sont le témoignage. Depuis 17 ans, ces deux magazines se sont imposés comme une réalité transnationale hebdomadaire en matière d’information. Il n’y a pas d’autre exemple dans le domaine de l’audiovisuel international en Méditerranée, d’un partenariat régulier entre divers médias publics, qui dure et se transforme au gré des évolutions.

    Ces deux émissions portent la marque de la Commission Radio de la COPEAM et des radios  associées qui les ont créées. Elles donnent une existence tangible à notre Méditerranée, qui tarde à se dessiner, les déclarations d’intention des uns et des autres étant rarement suivies d’effets.

    Mediterradio et Kantara ont réussi à respecter les identités de chaque média qui y participe tout en occupant, semaine après semaine, un terrain de l’information très sensible et en réussissant à évoquer des sujets suscitant des interprétations parfois contradictoires, selon les cultures.

    C’est une performance dont les producteurs, les médias concernés  et la COPEAM sont fiers. Et un modèle de respect mutuel dans une dynamique de progrès commun.

Leave a comment