Les collections télé dans le monde : la COPEAM au Prix Italia avec le modèle « Inter-Rives »

Rome, 24 septembre 2019

Comment faire pour que le genre documentaire puisse dépasser les frontières culturelles d’un pays et attraire des publics différents ? Quelles sont les formes de coopération les plus efficaces dans ce secteur adoptées par les diffuseurs et les producteurs dans les diverses régions du monde ? Ce sont quelques-unes des questions clé au cœur de la rencontre "L’art de la narration interculturelle", qui eut lieu à Rome le 24 septembre dernier dans le cadre du festival international Prix Italia de la Rai.

Un groupe d’experts provenant de la Rai/Italie, NHK/Japon, EBS/Corée, UER-Union Européenne de Radiotélévision, TAL-Televisión América Latina et COPEAM, a ouvert un débat public très intéressant autour des coproductions documentaires internationales et des modalités de mise en place de collaborations gagnantes au niveau global.          
Les défis et les difficultés dans un tel domaine ont été également abordés et comparés entre les intervenants, dont la COPEAM, qui a illustré le projet « Inter-Rives » : un exemple à succès de partenariat euro-arabe développé depuis 2005 avec l’Union des Radiotélévisions des Etats Arabes (ASBU) et basé sur le « panier », une formule permettant d’acquérir une série complète sur un thème commun, en donnant en échange un seul produit. 
Les Organisations invitées ont finalement montré des extraits de leurs collections respectives et expliqué les méthodes spécifiques de coproduction propres des différentes régions représentées.