La COPEAM et Reporters sans Frontières ensemble pour promouvoir l’excellence, l’éthique et la collaboration dans le journalisme

A l’heure où une information fiable est plus que jamais nécessaire, mais aussi où la désinformation et la propagande se diffusent au point de menacer la sécurité nationale et régionale, l’excellence du journalisme constitue un élément essentiel de la résilience sociétale et de l’inclusion sociale.

La COPEAM est donc particulièrement heureuse d’annoncer sa participation au projet E3J - The European Excellence Exchange in Journalism, récemment financé par le programme Europe Créative de l’UE et qui vise à soutenir des partenariats transfrontaliers dans le domaine du journalisme, en promouvant l’excellence et le pluralisme dans les médias.

Sous la coordination du chef de file Reporters sans Frontières (RSF), la COPEAM prendra part à ce projet dans le cadre d’un consortium diversifié, composé par Free Press Unlimited (FPU), Community Media Forum Europe (CMFE) et son membre autrichien COMMIT.

Les susdits partenaires s’appuieront sur des réseaux régionaux et initiatives existantes dans ce domaine, comme Journalism Trust Initiative (JTI) e Collaborative and Investigative Journalism Initiative (CIJI) - afin de favoriser la conformité avec les normes professionnelles.

Au cours des deux prochaines années, les organisations des médias, les réseaux régionaux et les journalistes individuels bénéficiaires pourront profiter d’offres ciblées encourageant l’excellence dans le journalisme et, à terme, contribuer à créer un espace d’information plus riche.

A travers l’association d’outils existants et de nouveaux dispositifs, le soutien aux journalistes inclura des formats classiques de formation, du mentorat et des bourses d’études, des micro-subventions, des espaces collaboratifs dédiés et des ressources en ligne. Autour de trois groupes thématiques, les participants devront se focaliser plus particulièrement sur le changement climatique, la santé publique et migration.

La contribution de la COPEAM à E3J portera notamment sur des formations spécialisées sur le thème 3

« Migration ». Au long du projet, deux ateliers internationaux sont envisagés, ouverts aux journalistes œuvrant dans les pays cibles, qui auront l’opportunité d'améliorer leurs compétences en matière d’information sur la migration, avec une attention particulière aux questions liées à l'éthique, au debunking et à la narration constructive.

Ce projet ambitieux s’inscrit dans l’éventail d’initiatives promues par la COPEAM en faveur des partenariats transfrontaliers et de la formation spécialisée en journalisme.

Financé par l’Union européenne, Europe Créative

Clause de non-responsabilité : Les points de vue et les opinions exprimés n'engagent que l’auteur ou les auteurs et ne reflètent pas nécessairement ceux de l’Union européenne ou de l'Agence exécutive européenne pour l'éducation et la culture (EACEA). Ni l’Union européenne ni l’autorité chargée de l'octroi ne peuvent en être tenues pour responsables.